Rappel immédiat
Me rappeler

Remplissez ce formulaire, on vous rappelle !

NOUS SOMMES OUVERTS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8h30 à 18h30 les rappels automatiques du week end seront pris en charge le lundi matin par les commerciaux.

Champs de soins

Champs de soins Il y a 6 produits.

Les champs de soins stériles avec ou sans trou sont des « draps » non tissés entourant une partie du corps du patient pendant une opération chirurgicale. Ils sont à usages uniques utilisés pour la chirurgie et les soins de particuliers. Composé d’une face absorbante et d’une autre imperméable avec ou sans fenêtre, et avec ou sans adhésifs. Les champs de soins sont des consommables médicaux essentiels disposés dans les blocs opératoires.

Retrouvez des champs de soins stériles simples de la marque Euromedis, à usage unique, composés d'une face absorbante fenêtrées (Ø 6cm) avec adhésifs (de 50x50cm à 70x90cm) ou sans adhésifs (de 40x45 à 75x90cm).

Egalement, des champs de soins troués Folidrape par la firme Hartmann (50x60cm ou 75x90cm) avec un diamètre de fenêtre de 7cm ou 10cm. Vous trouvez aussi des champs de soins absorbants Octolin, 100 % fibre de cellulose 60 g/m².

Le champ de soin, ou champ opératoire stérile, fait partie du protocole de drapage lors d'une opération chirurgicale. L’utilisation du champ opératoire a pour but d'assurer une barrière bactérienne pour lutter contre les infections sur le site opératoire. Les versions adhésives doivent en plus lutter contre la migration de tout élément pathogène vers la plaie du patient. 

Filtrer par...

Filtres actifs :
    Forcément moins cher !
    Logo Fabriquant
    Résultats 1 - 6 sur 6.

    Qu'est-ce qu'un champs de soins ?

    Un champ de soins est un dispositif médical qui doit répondre à des normes très précises. L’objectif principal d’un champ opératoire est de protéger le bloc opératoire contre l’invasion microbienne. Il lutter contre la migration des éléments pathogènes vers la plaie opérée, diminuant d’autant les infections nosocomiales.

    Le champ opératoire va maintenir une zone stérile autour de la plaie opérée, garantissant une protection efficace. 

    Quels sont les différents types de champs de soins ?

    Les champs de soins sont confectionnés selon différentes méthodes de tissage. 

    - Les champs de soins tissés

    Un champ de soin tissé est généralement fabriqués en coton, viscose, cellulose ou polyester. Il est doté d'une très grandes résistances mécanique et est réutilisable après stérilisation.  

    - Les champs tissés microporeux

    Les champs tissés microporeux sont des champs opératoires réutilisables, étanches aux aérosols liquides et solides, tout en laissant parfaitement passer les gaz. 

    Ils se déclinent en champs opératoires laminées, qui reposent sur un travail de couches et de membranes venant se juxtaposer, et en champs opératoires microfilaments, qui sont issues d’un tressage très étroit combiné à des fibres de carbones et de polyester.

    - Les champs opératoires non-tissés

    Les champs opératoires non-tissés sont à usage unique, contrairement aux autres. Ils font donc parti des Déchets d’Activité de Soin à Risques Infectieux (DASRI). 

    Quelles sont les règles d'hygiène dans un cabinet médical ?

    Les professionnels de santé prodiguent des soins de la meilleure qualité possible à leurs patients et garantissent leur protection contre les divers risques d’infection générés par le manque d’hygiène. Pour limiter les risques de contaminations croisées, il faut respecter quelques règles pratiques.

    -          Les règles sanitaires en général

    Il est recommandé de limiter le contact entre le cabinet et l’extérieur. En outre, il est indispensable de créer une salle dédiée au traitement des instruments médicaux au sein du cabinet.

    Avant et après chaque intervention sur un patient, le personnel soignant doit se désinfecter les mains avec du gel hydro alcoolique.

    Le port de gants à usage unique est recommandé en cas de contact avec des éléments infectieux, comme lors de la réalisation d’un pansement.

    De même, pour le port de masques médicaux pour tout contact avec des patients.

    -          Les règles d’hygiènes dans la salle de soins

    Dans la salle de soins, quelques précautions sont également à prendre pour éviter la transmission d’agents pathogènes entre les patients. Tout d’abord, il faut nettoyer l’espace correctement en se servant d’un produit désinfectant.

    Le matériel à usage unique, telle que les seringues et aiguilles devront être jetés immédiatement après les soins, dans des collecteurs DASRI.

    -          Les règles d’hygiène dans la salle de stérilisation

    Tout le matériel médical réutilisable susceptible de transmettre des maladies à l’équipe soignante et aux autres patients s’y trouvent. Ainsi, il faut qu’on y applique des règles d’hygiène strictes.

    Pour commencer il faut le plonger dans un bain décontaminant. Après un rinçage à l’eau, il sera placé dans un bac à ultrasons. Ensuite, les instruments seront placés dans un auto-laveur. C’est une machine à laver à haute température. Son rôle consiste à laver les outils avec des produits désinfectants, fongicides, bactéricides et virucides. Après le séchage, les outils sont placés dans un autoclave de classe B pour la stérilisation.