Rappel immédiat
Me rappeler

Remplissez ce formulaire, on vous rappelle !

NOUS SOMMES OUVERT DU LUNDI AU VENDREDI DE 8h30 à 18h30 les rappels automatique du week end seront pris en charge le lundi matin par les commerciaux.

Le tensiomètre à domicile : mode d’emploi

Votre médecin généraliste ou votre cardiologue vous a recommandé l’utilisation d’un tensiomètre pour un suivi régulier de vos troubles cardiaques en cas d’anxiété ou d‘arythmie ? Pour vous aider à choisir l’appareil médical le mieux adapté à vos besoins parmi nos marques leaders Spengler, Colson, Omron, Heine, Riester, And… ou encore notre gamme exclusive Médiclinic, garantie d’un matériel médical de qualité professionnelle au meilleur prix, les conseillers commerciaux de Drexco Médical sont à votre écoute !

A chaque tensiomètre ses avantages. Un tensiomètre électronique au bras ou au poignet ou un tensiomètre connecté vous permettront par exemple de sauvegarder vos mesures en cas de suivi régulier de votre tension.

 

Exemple de tensiomètre électronique au bras : le M3 V4 d’Omron

 


 

 

Néanmoins, pour des mesures plus ponctuelles, vous pourrez vous contenter d’un tensiomètre manobrassard ou manopoire.

 

Exemple de tensiomètre manobrassard : le Kypia de Colson

 



 

Certains de nos tensiomètres sont vendus avec une sacoche de transport, pratique pour emporter votre appareil de prise de tension avec vous en voyage ou au travail.

Vérifiez également que la taille du brassard est adaptée à votre tour de bras. Un brassard standard convient à la plupart des patients (entre 22 à 32 cm de tour de bras). Mais pour les patients de grande taille, il existe des brassards plus large (taille « large adulte »). Vous pouvez ainsi retrouver chez Drexco le tensiomètre manopoire Kypia de marque Colson, les tensiomètres Lian de Spengler, le Gamma G5 de Heine ou encore celui de notre gamme Médiclinic en packs multi-brassards incluant une taille XL et une taille enfants.

 

 

Exemple de tensiomètre manopoire : le tensiomètre Lian Nano de Spengler

 



 

Quel que soit le type de tensiomètre qui vous intéresse, Drexco Médical vous en propose une sélection de qualité au meilleur prix !

 



 

 

Faites attention de bien positionner votre brassard et votre stéthoscope pour une mesure efficace de la tension.

 



 

 

Comment prendre vous-même votre tension ?

 



Asseyez-vous, puis posez votre bras fléchi sur la table afin qu’il soit au niveau du cœur. Le bras ne doit être ni tendu ni raidi. Enfilez le brassard et appliquez sa partie gonflable à l’intérieur de votre bras (à 2cm du pli du coude) ou sur la face interne de votre poignet selon le type d’appareil médical que vous utilisez. Attachez le brassard grâce à sa bande velcro ou sa sangle de fixation.

 

Exemple de tensiomètre électronique au poignet : le tensiomètre automatique poignet de Médiclinic

 



 

En cas de tensiomètre électronique, déclenchez l’appareil et la mesure s’affichera automatiquement. En revanche, si vous utilisez un tensiomètre manuel :

– pressez la poire pour gonfler le brassard jusqu’à ce que s’affiche sur le manomètre une pression de 180 à 200 mmHg ;

– avec le stéthoscope préalablement positionné au niveau de l’artère humorale à l’intérieur de votre coude, vérifiez qu’une fois cette pression atteinte votre pouls n’est plus audible ;

– dégonflez progressivement le brassard en relâchant petit à petit l’air de la poire grâce à son robinet ou à sa gâchette de décompression ;

– une fois que la pression du brassard a atteint le niveau où la circulation sanguine peut reprendre, un bruit se fait entendre dans le stéthoscope et la valeur affichée sur le manomètre correspond alors à votre pression systolique : notez-la ;

– puis, quand la pression du brassard a diminué jusqu’à atteindre la valeur où le sang circule à nouveau librement, plus aucun bruit n’est audible dans le stéthoscope : notez également le chiffre qui s’affiche à ce moment-là sur le manomètre, il s’agit de votre pression diastolique ;

– enfin, vous pouvez retirer le stéthoscope, ainsi que le brassard une fois que celui-ci est totalement dégonflé.

Votre pression artérielle systolique, soit la valeur mesurée la plus haute, ne doit pas être supérieure à 13,5. Quant à la pression artérielle diastolique, qui correspond à la valeur mesurée la plus basse, elle ne doit pas dépasser 8,5. Si c’est le cas, vous présentez probablement une hypertension, nécessitant un diagnostic par un médecin ou un cardiologue. En outre, si ces valeurs atteignent 18 et 11, on parle d’urgence hypertensive, une situation à haut risque qui doit être traitée le plus rapidement possible.

Avec Drexco, prenez soin de votre santé en toute sécurité grâce à des appareils médicaux à la portée de tous, fiables, pratiques et faciles d’utilisation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *